Sécurité des installations électriques

Comment éviter les accidents domestiques liés à l’électricité?

Canaliser l’électricité au bon endroit

Impossible de se passer aujourd’hui d’électricité. Mais parallèlement, il faut prendre toutes les précautions nécessaires afin d’éviter les accidents.

La tension de réseau dans les ménages en Suisse se monte à 230 volts. Une valeur suffisamment élevée pour être mortelle en cas d’électrocution. Le danger pour les personnes est d’autant plus élevé que le courant de contact est fort et que l’on y est exposé longtemps. Une intensité de 50 milliampères (ma) – comme dans une lampe halogène – suffit à provoquer une fibrillation ventriculaire. En réalité, l’intensité électrique traversant les personnes dépend de la résistance opposée par le corps humain au courant électrique, laquelle dépend à son tour des zones de contact (main à main, ou main à pied) et des circonstances extérieures telles que le contact avec le sol, l’humidité, le type d’habits et de souliers, etc. Si la tension est inférieure à 50 volts, il n’y aucun danger sérieux pour les personnes.

Les fils sous tension dans les ménages sont protégés par des fusibles aptes à résister à des puissances très élevées. Les fusibles coupent le flux électrique dès que l’intensité électrique sur un fil dépasse la norme, évitant donc les surcharges et les courts-circuits; mais ils ne protègent pas pour autant les personnes. Lorsque nous touchons un fil dénudé, nous devenons nous-mêmes un élément conducteur au même titre que le fer à repasser ou la machine à laver. Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir un disjoncteur.

Un disjoncteur FI sauve la vie

Afin de prévenir les électrocutions, il faut prendre en compte le courant qui est dévié. Cela se produit lorsqu’un appareil est défectueux, qu’il manque une plaque de recouvrement ou que l’isolation est elle aussi défectueuse. Ces dangers peuvent encore être aggravés par des circonstances défavorables, par exemple si on travaille à l’installation électrique de la salle de bain et que l’on se tient debout sur un sol mouillé. Les interrupteurs différentiels, ou disjoncteurs FI, offrent une bonne protection contre les risques d’électrocution. Ils mesurent en permanence que les flux électriques soient équilibrés. Si ce n’est pas le cas, cela signifie par exemple que le courant électrique est en train de toucher une personne. Comme les disjoncteurs sont hautement rapides et sensibles, ils débranchent les lignes défectueuses dès qu’une très faible valeur s’écarte de la norme et en l’espace de quelques centièmes de secondes. Cela est nettement plus rapide que la capacité de réaction humaine. Un disjoncteur FI peut donc sauver la vie. L’installation d’un tel disjoncteur dans les nouvelles constructions est obligatoire en Suisse, selon l’ordonnance sur les installations électriques à basse tension (OIBT), et leur présence est vivement recommandée dans les logements déjà existants. L’installation doit être confiée à un électricien.

Attention, danger d’incendie!

Un important aspect de la sécurité électrique chez soi consiste à se prémunir contre les incendies, lesquels peuvent survenir lorsque par exemple un fil ou un appareil défectueux surchauffe. Les statistiques montrent que 25% des incendies environ sont liés à l’électricité. Il convient donc de répertorier les sources de dangers et de réévaluer régulièrement les risques. Dans ce but, il est nécessaire qu’un électricien spécialisé examine périodiquement les prises, interrupteurs, appareils électriques et fusibles. Un contrôle périodique des installations électriques est d’ailleurs prescrit par l’ordonnance sur les installations électriques à basse tension (OIBT) et relève de la responsabilité du propriétaire.

Détecteur de fumée comme sécurité additionnelle

Même lorsque le fonctionnement des appareils électriques s’avère irréprochable et a été dûment contrôlé, il peut arriver qu’un défaut non décelé provoque tout de même un incendie. Pour anticiper de tels cas, il est recommandé de disposer dans les différentes pièces d’habitation des détecteurs de fumée. La nuit en particulier, nos sens sont nettement atténués, si bien que l’émission de fumée peut passer inaperçue. Grâce à ce que l’on pourrait surnommer un «nez électronique», on serait tiré du sommeil et en mesure donc d’éviter le pire.

Stopper les voleurs par des systèmes de sécurité

Des mesures adaptées permettent de stopper les cambrioleurs

En savoir plus

Recevez les actualités et astuces dans votre boîte e-mail grâce à notre Newsletter.

Inscrivez-vous maintenant.

Trouvez un conseil personnalisé près de chez vous.

ou

Nous utilisons des cookies pour simplifier votre navigation sur notre site. En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ainsi que les dispositions de l'Association suisse d'achats électro aae société coopérative en matière de protection des données. Pour en savoir plus sur la protection des données et sur les cookies, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité.

Accepter