Recharger sa voiture électrique

Où, à quelle vitesse et avec quelle facilité les voitures électriques peuvent-elles être rechargées?

L’infrastructure de recharge est un important facteur de succès des voitures électriques

De plus en plus populaires, les voitures électriques sont en augmentation sur les routes suisses. Outre la fiabilité des véhicules, les possibilités de recharge jouent un rôle important.

Le nombre de voitures électriques dans le trafic n’a cessé de croître au cours des années écoulées. Début 2020, on dénombrait quelque 33’000 voitures purement électriques sur les routes suisses, ce qui demeure modeste par rapport aux quelque 4,6 millions de voitures de tourisme immatriculées. La mise à disposition de bornes de recharge performantes constitue un facteur de succès important du développement de l’électromobilité. L’infrastructure de recharge se divise en deux catégories – en fonction de la vitesse de recharge –, à savoir les bornes de recharge normale et les bornes de recharge rapide. S’il est nécessaire de recharger la batterie durant un trajet pour arriver à destination, la vitesse de recharge doit être aussi rapide que possible afin de ne pas prolonger le temps de pause. Il existe à cet effet les bornes de recharge rapide. Dans toutes les autres situations, la vitesse de recharge joue un rôle secondaire puisque la voiture reste de toute manière sur une place de parc pendant un temps prolongé. Le plus souvent, on en profite pour recharger la batterie à la maison ou sur le lieu de travail.

Recharger sa voiture électrique à la maison 

La manière la plus simple de recharger sa voiture électrique consiste à utiliser la prise de courant domestique normale à trois pôles. Il est pourtant conseillé de ne procéder ainsi qu’occasionnellement, car ces prises ne sont pas conçues pour une utilisation prolongée sur plusieurs heures avec du courant élevé. Les prises industrielles CEE sont capables de supporter des charges techniques et mécaniques plus élevées. Il convient donc de les préférer aux prises de courant domestiques. Car tous les véhicules électriques nécessitent une puissance excédant 2 kW et des courants de charge d’au moins 8 ampères (A). La prise CEE rouge à 5 pôles est souvent utilisée par exemple dans l’industrie, la gastronomie et l’agriculture. Elle permet une recharge en trois phases, ce qui signifie que l’alimentation électrique s’effectue par trois fils conducteurs au lieu d’un seul (comme c’est le cas à la maison), soit une efficience accrue. Il est ainsi possible de recharger une voiture électrique d’une puissance jusqu’à 11 kW. 

Si la voiture est rechargée via une prise «normale», respectivement une prise CEE, il est nécessaire d’employer un appareil (mobile) de recharge. Ce dernier est généralement fourni d’usine par le constructeur automobile à l’achat du véhicule; de même qu’un câble muni d’une fiche de type 2, soit la fiche européenne standard pour les voitures électriques. L’appareil de recharge qui règle la circulation d’énergie entre la prise et la voiture est approvisionné via le câble de raccordement et alimente le câble de recharge, respectivement la voiture électrique. De cette manière, les conducteurs d’une voiture électrique peuvent recharger tout d’abord leur véhicule à la prise de courant domestique.

Pour gagner en confort, on peut utiliser une Wallbox – aussi appelée Home Charging Device – à la place d’une prise traditionnelle. La Wallbox comprend l’électronique de recharge ainsi que, la plupart du temps, un câble directement connecté muni d’une fiche de type 2. 

Bornes de recharge publiques 

Grâce à l’engagement d’acteurs majoritairement privés, la Suisse dispose d’un réseau comparativement dense de quelque 2600 sites de recharge accessibles au public, offrant environ 6000 points de recharge. Ils sont souvent situés à proximité de centres commerciaux, de restaurants et d’entreprises. Et pour les trajets longue distance, il est essentiel de pouvoir compter sur un bon réseau de bornes de recharge rapide le long des routes nationales. On dénombre actuellement au moins 39 bornes de recharge rapide sur les aires de service (état: août 2019) et il est prévu d’en installer bien davantage. En outre, de grands efforts sont consentis afin d’équiper aussi les aires de repos en bornes de recharge rapide. On devrait ainsi disposer d’une offre totale de 160 bornes de recharge rapide sur les aires de service et les aires de repos.

Des cartes interactives permettent de visualiser l’emplacement des bornes de recharge, par exemple: https://www.swisscharge.ch/fr/. Via les moteurs de recherche, en entrant «carte – bornes de recharge rapide sur les routes nationales», on trouve un aperçu des bornes de recharge rapide réalisées et celles planifiées le long du réseau autoroutier suisse. De plus, les exploitants de bornes de recharge, en partenariat avec SuisseEnergie, l’Office fédéral de l’énergie et swisstopo, ont mis au point une application interactive pour la recherche de bornes de recharge. L’outil disponible sous www.je-recharge-mon-auto.ch permet de trouver en temps réel une borne de recharge à proximité et de savoir si elle est libre. De la sorte, les conductrices et conducteurs trouvent rapidement et avec exactitude une borne de recharge libre.

Temps de recharge et puissance de charge 

En matière de voitures électriques, le temps de recharge joue un rôle primordial. En effet, en comparaison à une voiture thermique, un modèle électrique dispose d’une autonomie réduite puisque la batterie a besoin périodiquement d’une recharge. Le temps de recharge peut varier très fortement, ce qui ne dépend pas uniquement du modèle de voiture. Le temps nécessaire à une recharge complète de la batterie dépend de la capacité de la batterie et du type de borne de recharge ainsi que de l’électronique de recharge de la voiture électrique. Le tableau ci-après vous donne des valeurs indicatives:

Valeurs indicatives sur le temps de recharge et la puissance de charge

Source: AutoScout24.de

Investissements et développements

Un des arguments principaux à l’encontre de la voiture électrique reste encore et toujours la peur de manquer d’autonomie, c’est-à-dire la crainte de ne pouvoir effectuer un trajet longue distance sans tomber en panne sèche. En investissant dans la voiture électrique, un grand nombre de constructeurs automobiles expriment l’importance à leurs yeux de l’électromobilité pour le futur. Alors que les véhicules font déjà leurs preuves dans le quotidien, le progrès technique se poursuit dans le domaine de l’infrastructure de recharge. On songe notamment à la recharge par induction, sans câble de recharge. Le courant électrique se transmet entre deux bobines qui se trouvent d’une part dans le sol, et d’autre part dans la voiture. Dans quelques années, on estime qu’il sera possible de procéder à une «micro-recharge» aux feux rouges. Ces développements visent à gagner en indépendance par rapport aux bornes et aux câbles de recharge.

Image principale: 
Bornes de recharge à la maison de l’énergie de Lucerne – Source: BE Netz AG

Nouvelles batteries

Plus d’autonomie et de sécurité pour les voitures électriques

En savoir plus

Recevez les actualités et astuces dans votre boîte e-mail grâce à notre Newsletter.

Inscrivez-vous maintenant.

Trouvez un conseil personnalisé près de chez vous.

ou

Nous utilisons des cookies pour simplifier votre navigation sur notre site. En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ainsi que les dispositions de l'Association suisse d'achats électro aae société coopérative en matière de protection des données. Pour en savoir plus sur la protection des données et sur les cookies, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité.

Accepter